ses yeux minuit moins trois blog ecrivain
Pensées & confessions

Dans ses yeux.

Nous nous sommes croisés, il a relevé la tête et son regard transperçant m’a projeté hors de mes pensées.

Mon esprit s’est arrêté, court-circuité par une étrange impression d’avoir été sondé dans son intégralité, mon corps a continué et mes pas nous ont éloignés. Lui portait dans ses yeux sombres l’intensité de toutes les nuits du monde et leur douce acceptation. En pénétrant dans ses pupilles, j’ai rencontré un guerrier qui brave la vie avec pour seules armes l’espérance et l’humilité. J’ai vu les traces laissées par ses batailles déjà perdues et sa confiance dans celles à venir. Sa sérénité si singulière m’a troublée.

J’ai hésité à faire demi-tour, remonter la rue et aller à sa rencontre. Ma timidité m’en a empêché, la prochaine fois, m’a t-elle suggéré pour que je me sente moins pleutre. Et déjà mes pas m’avaient ramenée jusqu’à chez moi. J’ai préparé un diner sans saveurs. Entêtée par cette éphémère rencontre. Je ne sais pas si mon mari a remarqué qu’il y avait un autre homme qui occupait mes pensées.

La nuit est enfin tombée, j’ai tiré les rideaux de ma chambre et un trait sur ce combattant particulier. J’ai éprouvé le besoin de le chasser de mes songes qu’il perturbait de sa présence. Du confort de ma vie qu’il menaçait sans le savoir. J’ai déplié les draps et me suis glissée dans le lit. Je n’ai pas réussi à l’occulter. Que faisait-il à ce moment précis? Y avait-il quelqu’un qui veillait sur ses rêves lorsqu’il s’abandonnait à la nuit ?

Mon imagination l’a confié à Morphée. J’ai voulu lui inventer un nid douillet pour ne plus culpabiliser et oublier le dégoût que je m’inspirais. Je n’ai pu m’abstraire de la réalité. Mes remords filaient entre les draps. Trop lourds et rapides pour moi, je n’arrivais plus à les rattraper. Je les ai laissé dégouliner sur le parquet.

J’ai fermé les yeux pour les rendre plus légers et l’ai vu, lui aussi ensommeillé sous un duvet, à cette différence près qu’il avait pour plafond un ciel d’étoile et pour matelas le pavé de la rue.

Précédente publication Publication suivante

Vous Devriez Aussi Aimer


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/minuittr/public_html/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Soyez le premier à poster un commentaire

Poster un commentaire