minuit_moins_deux_minuit_moins_trois_blog_auteur_18
Observations

Minuit moins 2.

J’ai ouvert les yeux, il était déjà minuit moins deux.
En un an, trente secondes ont défilé.
C’est trente secondes qui nous rapprochent de la fin de l’humanité.
Et, je ne veux toujours pas me résigner à m’acclimater à l’obscurité.
Réchauffement climatique, risque nucléaire ; depuis la création de l’horloge de la fin du monde (Doomsday Clock) en 1947, les aiguilles n’ont été qu’une seule fois aussi proches de minuit.
J’aimerais fermer les yeux pendant un an encore, me dire que pendant ce temps les aiguilles le remontent, mais tant  qu’une poignée de super-puissants inconscients à l’égo démesuré (et fous à lier) tiendront entre leurs doigts le destin de milliards d’humains, je ne pourrai avoir un sommeil serein.
Alors, si on le peut encore, il faut s’emparer de cette part qui nous appartient et chacun rêver, rêver plus fort, rêver plus grand pour de meilleurs lendemains.

 

En 2017, il était donc minuit moins deux minutes et trente secondes
En 2016, lorsque j’ai ouvert ce blog, il était minuit moins trois.

Précédente publication Publication suivante

Vous Devriez Aussi Aimer


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/minuittr/public_html/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Soyez le premier à poster un commentaire

Poster un commentaire