Oliver plage minuit moins trois blog ecrivain
Observations

Oliver.

Étendue de tout mon long sur un transat, le comble du luxe à la plage étant de ne plus être en contact du tout avec le sable (si on arrête pas le progrès bientôt on pourra même se baigner sans être mouillé), protégée de l’astre solaire par un parasol et quelques décilitres de crème, me voilà tirée des bras de Morphée avec acharnement.

— Oliver debout ! Oliver ne fait pas ça ! Oliver reviens ! Oliver assis !

Je crus que ces injonctions à répétitions n’avaient que pour but de dresser un petit chien. Quel ne fut pas mon étonnement quand je découvris que le canidé, à vu d’œil de cinquante centimètres au garrot, avait le poil blond étrangement parsemé et des manières de bipède.

Oliver, mon enfant, je n’aurais qu’un conseil, toi dont les jambes connaissent à peine les balbutiements, fuis pendant qu’il est encore temps.

Précédente publication Publication suivante

Vous Devriez Aussi Aimer


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/minuittr/public_html/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Soyez le premier à poster un commentaire

Poster un commentaire